Cette semaineLes invitésLe catalogueLes épisodes

Abbas, Felix et les autres...

Cette semaine, partez faire un tour en 4x4 avec Abbas Kiarostami, à l'occasion de l'événement consacré au plus grand des réalisateurs iraniens. Autre ambiance : payez-vous une bonne tranche de rigolade avec Felix van Groeningen, surtout si vous êtes fans de Belges et de coupes mulets. Enfin, retrouvez le toujours stylé Jacques Dutronc, cigare à la bouche et lunettes fumées sur le nez, pour évoquer Merci pour le Chocolat de Claude Chabrol.

Mais avant que vous fassiez votre propre voyage, laissez-nous vous raconter quelques curiosités sur ces Curiosity.

Les films

Introduction des films de la semaine

de Lubna Playoust

Laissez-nous vous présenter le programme de la semaine, et vous glisser quelques curiosités.
Découvrir

10 on ten

de Abbas Kiarostami

Abbas Kiarostami nous entraîne au cœur du processus de création de ses films. À bord de son 4x4, il nous invite à déambuler sur les routes du Goût de la cerise. À travers dix séquences, il offre une réflexion sur son cinéma et en particulier sur Ten, tournant majeur de sa filmographie.
Découvrir

Deux solutions pour un probleme

de Abbas Kiarostami

Nader rend à son ami un cahier dont il a par mégarde déchiré la couverture. Deux solutions s’offrent au malheureux propriétaire : se venger, ou chercher une solution avec son camarade.
Découvrir

La merditude des choses

de Felix van Groeningen

Gunther Strobbe, 13 ans, partage le toit de sa grand-mère avec son père et ses trois oncles. Quotidiennement, Gunther baigne dans un climat de beuveries effrénées, de drague éhontée et de glande constante… Tout porte à croire qu’il subira le même sort. A moins qu’il ne parvienne à se “démerder” de là…

Déconseillé aux moins de dix ans

Découvrir

Une demi-heure avec Jacques Dutronc : à propos de "Merci pour le Chocolat"

de Claude Chabrol

A l'occasion du tournage de "Merci pour le Chocolat", Nicolas Saada s'entretient avec Jacques Dutronc. Jacques Dutronc évoque Chabrol, Huppert, le piano et l'art de l'interprétation… Avec sa classe et son flegme habituels.
Découvrir
Jeudi prochain !
Abdellatif Kechiche face à l'histoire

Les épisodes

mk2 vous propose aussi

Trois couleurs

Les chutes chez Robert Bresson

Ce motif discret revient sans cesse dans l’œuvre du cinéaste, la preuve par l’image. La chute peut aussi drôle, improbable, introduire une rupture de ton dans un récit grave. Le fracas d’un objet, d’un miroir brisé, annonce souvent l’effondrement d’un corps, la mort. Chez Bresson, on déchire beaucoup de lettres, qu’on jette au feu dans un mouvement furieux et précis, pour balayer le malheur, on casse des verres comme si le mauvais sort était déjà une fatalité.

La curiosité est tout sauf un vilain défaut - inscrivez vous à la newsletter

Un algorithme ne propose que ce que vous aimez déjà, nous vous proposons ce que vous n'aimez pas encore. Recevez chaque semaine des films à regarder où vous le voulez.

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur