Charlie, Lucía et les autres...

Passez une journée en bord de mer avec Charlie Chaplin, vivez des amours adolescentes avec Lucía Puenzo, laissez-vous prendre au jeu diabolique de Robert Wiene, attendrissez-vous devant un court métrage de Jacques Demy, partagez un moment en famille avec Philippe Leclerc… Mais avant que vous fassiez votre propre voyage, laissez-nous vous raconter quelques curiosités sur ces Curiosity.

Les films

Introduction des films de la semaine

de Lubna Playoust

Laissez-nous vous présentez le programme de la semaine, et vous glisser quelques curiosités.

Découvrir les films de la semaine

Le film

Charles Chaplin "First National" : 3 courts métrages

de Charlie Chaplin

Dans "Une vie de chien" (1918), Charlot prend un chien vagabond sous son aile. Le chien lui rend bien service en chipant des saucisses et en trouvant un portefeuille plein de billets. Charlot dépense l'argent dans un dancing mais les voleurs qui avaient dérobé le portefeuille sont bien décidés à le récupérer.

"Une Journée de plaisir" (1919) montre Chaplin dans un rôle inhabituel, celui d’un père de famille respectable, heureux propriétaire d’une Ford modèle T. Il va vivre bien des mésaventures lors d’une excursion familiale.

"Charlot et le Masque de fer" (1921) met en scène une femme dont le mari n'est pas venu l'attendre à la descente du train. Un clochard descend du dessous du même train avec des clubs de golf et ressemble à s’y méprendre au mari négligeant.

En 1918, Charles Chaplin cherche l’indépendance. Avec son frère Sydney, il fonde sa propre maison de production dans un Hollywood encore rural. Dans la foulée, il signe un contrat de distribution avec la First National pour un montant d’un million de dollars, une somme jamais vue à l’époque. Mais Chaplin est vite déçu par la First National. Cela le motive pour s’allier avec Douglas Fairbanks, Mary Pickford et D. W. Griffith. Ils fondent alors la United Artists, légendaire société de distribution qui plaça au centre la figure du réalisateur, considéré comme un artiste à part entière.

Découvrir les films de la semaine

Découvrir

Le Cabinet du Docteur Caligari

de Robert Wiene

Réalisé par Robert Wiene, ce film-phare du cinéma muet est surtout une œuvre collective : Carl Mayer et Hans Janowitz amenèrent leurs terribles souvenirs de la Grande Guerre au scénario ; Hermann Warm, Walter Reimann et Walter Röhrig ne furent pas trop de trois pour imaginer les décors biscornus et terrifiants. C’est enfin à Fritz Lang que l’on doit le retournement final, qui, cent après, n’a pas fini d’influencer le cinéma mondial…

Synopsis : Une fête foraine plante ses attractions dans une petite ville allemande. Un étrange vieillard, le docteur Caligari, entend y exhiber un jeune somnambule, Cesare, dont il monnaie les dons de voyant. Ses funestes prédictions se réalisent en effet immanquablement. Bouleversé par la perte d’un ami, Francis se met à surveiller Caligari, qu’il suspecte du meurtre…

Découvrir les films de la semaine

Découvrir

El Niño Pez

de Lucía Puenzo

El Niño Pez raconte l’histoire de deux jeunes filles de classe sociale et d’origines différentes, qui s’aiment follement. Le film de Lucía Puenzo capte un point de tension au sein de la société argentine. Selon la réalisatrice, si un amour lesbien est en effet de plus en plus accepté à Buenos Aires, en revanche un amour qui fait fi des barrières de classe reste pour beaucoup inimaginable.

Synopsis : Lala, fille de bonne famille dans la banlieue cossue de Buenos Aires, est amoureuse de la Guayi, jeune et jolie Paraguayenne au service de ses parents. Ensemble, elles rêvent de partir dans le village d’origine de la Guayi, au bord du lac Ypoà. Mais un drame familial va brusquement les séparer…

Découvrir les films de la semaine

Découvrir

La Luxure

de Jacques Demy

En 1961, la bande de la Nouvelle Vague est encore très unie. Sous la houlette du producteur Joseph Bercholz, plusieurs jeunes réalisateurs se lancent alors dans un film à sketches, Les Sept péchés capitaux. Jacques Demy se charge du segment consacré à la Luxure, ce qui n’est pas une mince affaire, à cette époque où la censure est omniprésente. Il s’en tire par une astucieuse pirouette : qu’est-ce que la luxure vue à travers les yeux d’un enfant ?

Synopsis : Jacques et Bernard sont deux amis, anciens élèves des Beaux-Arts. Alors qu’ils observent une reproduction du Jardin des Délices tout en considérant avec convoitise les jolies passantes, ils essayent de définir ce que signifie pour eux ce mot de « luxure ».

Découvrir les films de la semaine

En collaboration avec

Découvrir

Les Enfants de la Pluie

de Philippe Leclerc

À la sortie du film en 2002, on a rapproché le long métrage de Philippe Leclerc de la figure tutélaire d’Hayao Miyazaki : écologie, complémentarité et compréhension par-delà les différences sont en effet des thèmes essentiels partagés.

Synopsis : Les Pyross et les Hydross sont deux peuples qui se livrent une guerre acharnée sur une planète coupée en deux. Pour les Pyross, adorateurs du soleil, l’eau n’apporte que mort et désolation, tandis que les Hydross doivent se protéger de la chaleur qui les pétrifie…

Découvrir les films de la semaine

Découvrir
Jeudi prochain !

Tombez éperdument amoureux avec Guy Gilles, partez au pays des Soviets avec Jiří Menzel...

Les collections

mk2 vous propose aussi

Trois couleurs

« Chaplin aujourd’hui, un roi à New York » de Jérôme de Missolz 

Quand on pense à Charlie Chaplin, on revoit bien évidemment son personnage de Charlot, clown insouciant et parfois mélancolique. Pourtant, Jérôme de Missolz nous rappelle que Charlie Chaplin fut également une personnalité politique de premier plan durant l’après-guerre. Avec Chaplin aujourd’hui, un roi à New York (2003), le réalisateur montre l’impact du maccarthysme sur le cinéma, aux côtés d’une figure essentielle de notre enfance.

Lire l'article sur troiscouleurs.fr

L’apocalypse au cinéma

À quoi tient la fortune de ce genre qui n’est jamais, après tout, qu’une version globalisée du film catastrophe ?

Lire l'article sur Troiscouleurs.fr

La curiosité est tout sauf un vilain défaut - inscrivez vous à la newsletter

Un algorithme ne propose que ce que vous aimez déjà, nous vous proposons ce que vous n'aimez pas encore. Recevez chaque semaine 5 films à regarder où vous le voulez.

Gérer mes newsletters
Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales
Notre histoireNotre visionPolitique de confidentialité MK2Espace presseMentions légales & CGUCGVContacts

Retrouvez-nous sur