Jacques Demy

Avant l’exubérance des longs métrages qui l’ont rendu célèbre, Jacques Demy a réalisé plusieurs courts : certains esquissent déjà son œuvre à venir, d’autres bien au contraire montrent un Jacques Demy plus inattendu. Les couleurs éclatantes du Bel Indifférent rappellent celles des Parapluies de Cherbourg tandis que les scènes imaginaires et baroques de La Luxure ébauchent l’univers de Peau d’âne ou du Joueur de flûte ; mais que dire du Sabotier du Val de Loire, film à la fois naturaliste et autobiographique, ainsi que de l’étonnant portrait du curé d’Ars ? Oui, Jacques Demy n’en finit pas de nous surprendre.

Location des courts-métrages à l'unité : 0,99€

Découvrir nos autres collections

Les films

Le Sabotier du Val de Loire

de Jacques Demy

Synopsis : un sabotier et sa femme vivent simplement et pauvrement au bord de la Loire. Chez eux, Jacques Demy et son frère furent abrités pendant les bombardements de Nantes. Dans son premier court-métrage, il a voulu décrire les gestes particuliers du sabotier, de sa femme et rendre hommage à leur bonté et à leur sagesse, au moment où ils abordent la vieillesse.

Découvrir les films de la collection Demy

En collaboration avec

Découvrir

Le Bel Indifférent

de Jacques Demy

Synopsis : dans une petite chambre d’hôtel, une femme attend. Elle guette les bruits sur le palier, téléphone dans un bar pour y demander des nouvelles de son amant. Quand celui-ci rentre, elle lui exprime sa lassitude, sa jalousie, sa colère.
D'après une pièce en un acte de Jean Cocteau.

Découvrir les films de la collection Demy

Retrouvez les courts-métrages de Jacques Demy en DVD chez Ciné-Tamaris

En collaboration avec

Découvrir

Ars

de Jacques Demy

Synopsis : en filmant les paysages hivernaux des plaines et villages de l’Ain, où vécut le curé d’Ars, Jacques Demy a essayé de comprendre le mysticisme quotidien et les tourments d’un combattant pour la foi.

Découvrir les films de la collection Demy

Retrouvez les courts-métrages de Jacques Demy en édition DVD chez Ciné-Tamaris

En collaboration avec

Découvrir

La Luxure

de Jacques Demy

En 1961, la bande de la Nouvelle Vague est encore très unie. Sous la houlette du producteur Joseph Bercholz, plusieurs jeunes réalisateurs se lancent alors dans un film à sketches, Les Sept péchés capitaux. Jacques Demy se charge du segment consacré à la Luxure, ce qui n’est pas une mince affaire, à cette époque où la censure est omniprésente. Il s’en tire par une astucieuse pirouette : qu’est-ce que la luxure vue à travers les yeux d’un enfant ?

Synopsis : Jacques et Bernard sont deux amis, anciens élèves des Beaux-Arts. Alors qu’ils observent une reproduction du Jardin des Délices tout en considérant avec convoitise les jolies passantes, ils essayent de définir ce que signifie pour eux ce mot de « luxure ».

Découvrir les films de la semaine

En collaboration avec

Découvrir
Jeudi prochain !

Tombez éperdument amoureux avec Guy Gilles, partez au pays des Soviets avec Jiří Menzel...

Les collections

mk2 vous propose aussi

Trois couleurs

« Peau d’âne » de Jacques Demy : souvenirs psychés du tournage

En 1970, Rosalie Varda-Demy a 12 ans quand Jacques Demy, son père adoptif, tourne Peau d’âne. Figurante sur le plateau, elle y découvre le métier de costumière qu’elle exercera plus tard. Elle nous raconte ses souvenirs d’un tournage à l’atmosphère hallucinée à travers une sélection de photographies extraites du livre Il était une fois Peau d’âne, qu’elle a coécrit.

Lire l'article
Trois couleurs

Agnès Varda in California

Mai 1968. La France bouillonne de révolte, et les cinéastes de la Nouvelle Vague, en solida­rité avec les mouvements étudiants et ouvriers, empêchent la diffusion des films au Festival de Cannes. Au même moment, Agnès Varda tourne des films aux États-Unis. Elle est accompagnée par Jacques Demy, qui vient de signer un contrat avec la Columbia pour réaliser Model Shop. Attentive à d’autres boulever­sements politiques sur lesquels elle pose son regard lucide et pétillant, la cinéaste est soudain plongée dans une Amérique au climat très « sex and politics ».

Lire l'article

La curiosité est tout sauf un vilain défaut - inscrivez vous à la newsletter

Un algorithme ne propose que ce que vous aimez déjà, nous vous proposons ce que vous n'aimez pas encore. Recevez chaque semaine 5 films à regarder où vous le voulez.

Gérer mes newsletters
Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales
Notre histoireNotre visionPolitique de confidentialité MK2Espace presseMentions légales & CGUCGVContacts

Retrouvez-nous sur