À la uneLes invitésLe catalogueLes épisodes

Emmanuel, Julie, Marin et les autres…

Cette semaine on célèbre les visages égarés : somnambules ou ivres dans High and Dizzy par Hal Roach, producteur de Laurel et Hardy; à contretemps dans D’un château l’autre, première réalisation du duo Julie Lecoustre - Emmanuel marre; entre fiction et réalité chez Marin Karmitz, accompagné de Marguerite Duras au scénario pour Nuit noire, Calcutta.

Les films

Teaser de la semaine

Laissez-nous vous présenter ce nouvel épisode...
Découvrir

Nuit noire, Calcutta

de Marin Karmitz

Marin Karmitz a réalisé ce film sur un scénario de Marguerite Duras. Il en explique ainsi la genèse : « C'est, au départ, une commande d'un laboratoire pharmaceutique, qui lançait un médicament censé soigner l'alcoolisme. Après une tentative de documentaire que j'ai laissé tomber, j'ai pensé à Marguerite, que je savais très proche des problèmes d'alcool. Comme elle sortait d'une cure de désintoxication, elle avait envie d'en parler et a élaboré une première version de Nuit noire, Calcutta ». L’histoire ? Un écrivain alcoolique, vice-consul à Calcutta, est réduit à l’impuissance…
Découvrir

High and Dizzy

de Hal Roach

High and Dizzy est un court-métrage réalisé par Hal Roach, qui sorti en France sous le nom de “Ma fille est somnambule". Oscillant entre l’ivresse d’Harold Lloyd et le somnambulisme de Mildred Davis, l’action se situe bien souvent quelques dizaines de mètres au-dessus du sol. La virtuosité et l’audace d’Harold Lloyd pour ce genre de plans n’ont jamais été égalés. Une jubilation… pour tous ceux qui ne souffrent pas de vertige.

En collaboration avec Lobster Films

Découvrir

Les épisodes

mk2 vous propose aussi

Julie Lecoustre, co-réalisatrice de « Rien à foutre » : «On a réalisé que les hôtesses de l'air fuyaient toutes quelque chose : une rupture, un deuil... »

Avec « Rien à foutre », leur premier long métrage, sélectionné à la Semaine de la critique cannoise l’année dernière, Julie Lecoustre et Emmanuel Marre frappent fort. En dressant le portrait sans fard d’une jeune hôtesse de l’air (Adèle Exarchopoulos), le duo de cinéastes et scénaristes français, qui mixe documentaire et fiction, saisit toute la vulnérabilité de notre société où l’on vend à prix mini l’idée de bonheur tout en reniant nos douleurs plus ancrées. Rencontre.

La curiosité est tout sauf un vilain défaut - inscrivez vous à la newsletter

Un algorithme ne propose que ce que vous aimez déjà, nous vous proposons ce que vous n'aimez pas encore. Recevez chaque semaine des films à regarder où vous le voulez.

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur