Jacques, Nelson et les autres...

Déambulez sur les toits de Paris avec Jacques Rivette, revivez l'incroyable combat de Mandela grâce à Michael Henry Wilson, passez de Brooklyn à la noblesse d'Angleterre avec John Cromwell, faites découvrir les Moomins à vos enfants, émoustillez-vous devant de petits bijoux d'érotisme… Mais avant que vous fassiez votre propre voyage, laissez-nous vous raconter quelques curiosités sur ces Curiosity.

Les films

Introduction des films de la semaine

de Lubna Playoust

Laissez-nous vous présentez le programme de la semaine, et vous glisser quelques curiosités.

Découvrir les films de la semaine

Découvrir

Paris nous appartient

de Jacques Rivette

Ce film emblématique de la Nouvelle Vague recèle des caméos de Jean-Claude Brialy, Jean-Luc Godard, Claude Chabrol, Jacques Demy et Jacques Rivette lui-même. Toute la bande qui gravite autour des Cahiers du Cinéma s’est retrouvée là, et les quelques absents, comme Truffaut, trouvent le moyen de faire des clins d’œil au premier film de Jacques Rivette : en effet, lorsque les Doinel vont au cinéma dans Les Quatre cents coups, c’est pour voir un film intitulé "Paris nous appartient" !

Synopsis : À Paris, Anne prépare ses examens dans sa chambre de bonne. Elle est interrompue par la voisine qui lui annonce la mort de son frère, Juan, lui-même ami du frère d’Anne. C’est le début d’une enquête pleine de faux-semblants, entre réfugiés espagnols, Américains en butte au maccarthysme et jeunes Français qui tentent de monter une pièce de Shakespeare.

"Paris nous appartient" sortira dans une édition collector DVD et Bluray à la fin de l'année 2021 chez POTEMKINE FILMS

Découvrir

Le Petit Lord Fauntleroy

de John Cromwell

Moins connu que Shirley Temple, Freddie Bartholomew fut l’autre enfant star des années 1930. "David Copperfield", "Anna Karénine", "Capitaine Courageux" : dès ses onze ans, il enchaîne les adaptations littéraires prestigieuses. Sa performance dans le rôle-titre du "Petit Lord Fauntleroy" fut unanimement célébrée, faisant de ce film le plus grand succès des productions Selznick jusqu'à "Autant en emporte le vent".

Synopsis : Cedric est un petit garçon de Brooklyn qui vit seul avec sa mère depuis le décès de son père, un noble anglais. Il voit sa vie bouleversée le jour où son grand-père paternel exige son retour en Angleterre. Il est désormais le petit Lord Fauntleroy, seul héritier d’une grande fortune.

En collaboration avec

Découvrir

Réconciliation : Le Miracle Mandela

de Michael Henry Wilson

Documentariste, critique et ardent cinéphile, Michael Henry Wilson est autant inspiré par les grandes figures de l’histoire que par les réalisateurs qu’il admire. Ainsi un documentaire sur le Dalaï-lama fut l’occasion d’interroger Scorsese au travail pour Kundun. Ici, c’est à la figure de Nelson Mandela que Wilson rend hommage, tout en croisant la route de Clint Eastwood, alors en plein tournage d’Invictus.

Synopsis : Ce documentaire évalue l’héritage de Nelson Mandela, le leader d’Afrique du Sud qui a sauvé son pays de la guerre civile par son esprit de réconciliation. Avec les témoignages émouvants de Desmond Tutu, de Frederik de Klerk ou de de Clint Eastwood, ainsi que des images d’archives illustrant le passage des horreurs de l’apartheid à la démocratie.

Découvrir

Les Moomins et la Chasse à la Comète

de Maria Lindberg

Les Moomins sont une institution en Scandinavie. Ces petites créatures de feutrine, créées par la romancière et dessinatrice Tove Jansson, font la joie des enfants depuis 1945. Alors quand la première aventure des Moomins est adaptée au cinéma, la réalisatrice Maria Lindberg peut réunir un casting de choix pour la version originale : Max von Sydow et les frères Skarsgård prêtent leur voix aux personnages ; quant à la chanson du générique, elle est signée par la toujours surprenante Bjork.

Synopsis : Un jour, Moomin remarque quelque chose d’étrange dans la vallée. Tout est recouvert d’une poussière grise : l’herbe, la rivière, les arbres, et même la maison Moomin ! L’érudit Monsieur Rat Musqué explique à Moomin que ce sont les signes annonciateurs d’un destin terrible pour la Terre… Avec l’aide de Papa Moomin, Moomin et ses amis, inquiets, construisent le plus solide des radeaux et se mettent en route pour une folle aventure vers l’observatoire des Montagnes Isolées.

Découvrir

La Boîte à coquineries

Avertissement : pour un public averti, ne convient pas aux jeunes spectateurs.

Découvrez "Une Joueuse Enragée" (1905), "Why Girls Walk Home" (1925), "Le Pompier des Folies Bergère" (1928) et "The Apple Knockers and the Coke" (1948)

Parce qu’il était caché, bien souvent tourné dans l’illégalité, on a tendance à penser qu’il n’y avait guère de cinéma érotique et pornographique avant l’explosion des années 1970. C’est mal connaitre ces petits films qui existent depuis les débuts du cinéma. On peut voir des films à la fois coquins et bien ancrés dans leur époque. On croise ainsi Joséphine Baker dans "Le Pompier des Folies Bergère" tandis que "The Apple Knockers and the Coke" est une rêverie érotique qui dévergonde un des symboles de l’American Way of Life : une bouteille de Coca-Cola.

À première vue, "The Apple Knockers and the Coke" semble être un petit film sans grande envergure, conçu pour se rincer l’œil. Mais cette splendide jeune femme à l’écran nous semble familière… Selon la légende de l'époque, celle qui s’amuse avec une pomme et une bouteille de Coca-Cola serait Norma Jeane Mortenson, la future Marilyn Monroe. Une information qui sera ensuite démentie.

En collaboration avec

Découvrir
Jeudi prochain !

Tombez éperdument amoureux avec Guy Gilles, partez au pays des Soviets avec Jiří Menzel...

Les collections

mk2 vous propose aussi

Trois couleurs

Quand Jean-Claude Brialy faisait le portrait complice d’Anna Karina

En 1966, l’acteur faisait le portrait pudique et amoureux de sa coéquipière au charme insaisissable et désarmant. Elle incarnait la légèreté mélancolique de la jeunesse sixties chez Jean-Luc Godard, a même prêté son visage tendre et ses grands yeux malicieux à la Nouvelle Vague. Lui était acteur et metteur en scène de théâtre, dont la verve posée, la diction poétique ont notamment été révélés chez Claude Chabrol dans "Le Beau Serge" et "Les Cousins".

Lire l'article

Chantal Goya nous raconte ses années Godard

Chantal Goya : avec ses pommettes saillantes, son carré droit, sa frange et sa moue boudeuse, la jeune fille de 19 ans, aînée d’une famille bourgeoise de cinq enfants, a l’air bien sage. Aux côtés de Jean-Pierre Léaud, elle a pourtant été choisie par Godard pour devenir l’emblème de la jeunesse d’alors dans "Masculin Féminin", un film interdit en salles aux moins de 18 ans.

Lire l'article

La curiosité est tout sauf un vilain défaut - inscrivez vous à la newsletter

Un algorithme ne propose que ce que vous aimez déjà, nous vous proposons ce que vous n'aimez pas encore. Recevez chaque semaine 5 films à regarder où vous le voulez.

Gérer mes newsletters
Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales
Notre histoireNotre visionPolitique de confidentialité MK2Espace presseMentions légales & CGUCGVContacts

Retrouvez-nous sur