À la uneLes invitésLe catalogueLes épisodes

Joanna, Robert, Abbas et les autres…

Cette semaine, rentrée oblige, nous faisons la part belle à l’enseignement. D’abord avec Abbas Kiarostami et son Hommage aux Professeurs ; puis en compagnie de Joanna Hogg - dont le dernier film The Eternal Daughter est en sélection officielle à Venise - qui nous accorde un entretien passionnant ; enfin avec Robert Flaherty, maître du cinéma documentaire et auteur du mythique Nanouk L’esquimau, film muet de 1922 porté par la musique de Timothy Brock.

Les films

Teaser de la semaine

Laissez-nous vous présenter ce nouvel épisode...
Découvrir

Hommage aux professeurs

de Abbas Kiarostami

Abbas Kiarostami recueille dans ce film produit par l’Education Nationale la parole de plusieurs enseignants. En interrogeant les motivations de ces infatigables horticulteurs de l’âme humaine, c’est un portrait riche et à plusieurs facettes que le cinéaste dresse de la profession.
Découvrir

Conversation avec Joanna Hogg

de Trois Couleurs

La travail de Joanna Hogg a ceci de particulier que ses œuvres, intimes et sensibles, sont à chaque fois polies à l’extrême avant de nous être révélées. Alors que son dernier film The Eternal Daughter est en sélection officielle à Venise, nous vous proposons un entretien intime et plein d’enseignements de la cinéaste anglaise.
Découvrir

Nanouk l'esquimau

de Robert Flaherty

Robert Flaherty, en signant l’un des premiers documentaires de l’histoire avec Nanouk L’esquimau, a été un maître pour beaucoup d’auteurs. Son film réalisé en 1922 a posé les jalons du cinéma ethnographique et est aujourd’hui encore une référence. Cité et analysé à plusieurs reprises par Godard, Bazin, ou encore Deleuze, Nanouk L’esquimau a traversé les décennies jusqu’à nous parvenir, grâce notamment au récent travail de restauration réalisé par Lobster Films.

En collaboration avec Lobster Films

Découvrir

Les épisodes

mk2 vous propose aussi

Joanna Hogg, l'art de la discrétion

Au cœur des cinq longs métrages qu’a réalisés Joanna Hogg, des personnages d’observateurs font écho à tout ce qui fait l’intelligence et la sensibilité de son cinéma : la distance, la patience, l’acuité psychologique, la discrétion. Jouant elle-même de cette position de spectatrice attentive, la cinéaste va alors loin dans l’introspection.

La curiosité est tout sauf un vilain défaut - inscrivez vous à la newsletter

Un algorithme ne propose que ce que vous aimez déjà, nous vous proposons ce que vous n'aimez pas encore. Recevez chaque semaine des films à regarder où vous le voulez.

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur