À la uneLes invitésLe catalogueLes épisodes

Agnès Varda

CORPS SENSIBLES

Pour cette vidéo en marabout-de-ficelle, on revient sur la manière dont le cinéma d’Agnès Varda explore les corps : avec sensibilité, mystère, et aussi pas mal de malice.

___________________
LES SUPERCUTS

Ici, c’est un bas-relief grec qui appelle le profil de Sylvia Montfort chez Agnès Varda. Là, c’est chez Krzysztof Kieślowski Irène Jacob enfermée dans sa voiture qui est rapprochée de Zbigniew Zamachowski dans sa cabine téléphonique. Ailleurs, ce sont les salades de l’amour vu par François Truffaut, en version recomposée…

Au gré des filmographies, les supercuts de Nicolás Longinotti créent des ponts et tracent des parallèles entre les scènes. Certaines se répondent de façon évidente et troublante, d’autres trouvent un sens nouveau grâce à un changement de rythme audacieux.

Les films

La Pointe courte

de Agnès Varda

À Sète, dans le quartier qui borde l’étang de Thau et que l’on appelle La Pointe Courte, un homme revient pour les vacances sur les lieux de son enfance. Il espère faire partager à sa jeune épouse son amour pour ces paysages. Le couple, miné par l’incompréhension, ne s’intéresse guère à l’existence et aux problèmes des habitants du quartier.

En collaboration avec Ciné-tamaris

Découvrir

Du côté de la Côte

de Agnès Varda

Du côté de la Côte, une visite touristique et documentaire le long de la Riviera, tout en couleur et en musique.

En collaboration avec Ciné-tamaris

Découvrir

L’Opéra-Mouffe

de Agnès Varda

L’Opéra-Mouffe, c’est le carnet de notes d’une femme enceinte dans le quartier de la Mouffe (la rue Mouffetard, à Paris). Le marché, les clochards et les ivrognes. Des images où l’on sent la tendresse de celle qui regarde et filme les gens.

En collaboration avec Ciné-tamaris

Découvrir

Le Bonheur

de Agnès Varda

Un menuisier aime sa femme, ses enfants et la nature. Il rencontre ensuite une autre femme, une postière, qui ajoute du bonheur à son bonheur.

En collaboration avec Ciné-tamaris

Découvrir

Lions Love (... and Lies)

de Agnès Varda

Trois acteurs sur le chemin de la célébrité, et sur celui non moins difficile de la maturité, habitent dans une maison louée sur une colline de Hollywood. Tous trois dotés d’une crinière de lion, ils vont vivre à leur façon l’assassinat de Robert Kennedy, à travers ce que la télévision en montre.

En collaboration avec Ciné-tamaris

Découvrir

Réponse de femmes - Notre corps, notre sexe

de Agnès Varda

1975, année de la Femme. Antenne 2 demande à sept femmes cinéastes de répondre en sept minutes à la question “Qu’est ce qu’une femme?”. Agnès Varda répond par un ciné-tract.

En collaboration avec Ciné-Tamaris

Découvrir

Documenteur

de Agnès Varda

"Documenteur" raconte l’histoire d’une française à Los Angeles, Émilie, séparée de l’homme qu’elle aime, qui cherche un logement pour elle et son fils de 8 ans. Elle en trouve un et s’y installe des meubles trouvés dans la rue. Son désarroi est plus exprimé par ceux qu’elle observe que par elle-même, qui vit silencieusement un exil démultiplié. Elle tape à la machine face à l’océan et quelques flashes de sa passion passée la troublent.

En collaboration avec Ciné-tamaris

Découvrir

Ulysse

de Agnès Varda

Au bord de la mer, une chèvre, un enfant et un homme. C’est une photographie faite par Agnès Varda en 1954. À partir de cette image fixe, le film explore l’imaginaire et le réel.

En collaboration avec Ciné-tamaris

Découvrir

Les Dites Cariatides

de Agnès Varda

Femmes statues, colonnes humaines, les cariatides de Paris se sont multipliées à l’époque de Baudelaire.

En collaboration avec Ciné-tamaris

Découvrir

7 p., cuis., s. de b… (à saisir)

de Agnès Varda

Une visite pas ordinaire dans un très grand appartement vide. 7 p., cuis., s. de b... Vide ou plein ? Le décor raconte lui-même un drôle de temps qui passe…

En collaboration avec Ciné-tamaris

Découvrir

Jane B. par Agnès V.

de Agnès Varda

"Jane B. par Agnès V." est un portrait-en-cinéma où l’on découvre Jane Birkin sous toutes ses formes, dans tous ses états et en plusieurs saisons, elle-même en sa diversité et aussi d’autres Jane… d’Arc, Calamity Jane, et la Jane de Tarzan et la Jane de Gainsbourg. C’est la femme-au-miroir-mouvant. Le film est un portrait semé de mini-fictions, le film est une fiction semée de mini-confidences de Jane Birkin, au mieux de sa forme dans un libre dialogue avec celle qui la filme, Agnès Varda.

En collaboration avec Ciné-tamaris

Découvrir

Jacquot de Nantes

de Agnès Varda

Il était une fois un garçon élevé dans un garage où tout le monde aimait chanter. C’était en 1939, il avait 8 ans, il aimait les marionnettes et les opérettes. Puis il a voulu faire du cinéma, mais son père lui a fait étudier la mécanique. C’est de Jacques Demy qu’il s’agit. Jacquot de Nantes conte une enfance heureuse, malgré les évènements de la guerre et de l’après.

En collaboration avec Ciné-tamaris

Découvrir

Les Plages d'Agnès

de Agnès Varda

En revenant sur les plages qui ont marqué sa vie, Varda invente avec "Les Plages d’Agnès" une forme d’auto-documentaire. Agnès se met en scène au milieu d'extraits de ses films, d'images et de reportages. Elle nous fait partager avec humour et émotion ses débuts comme photographe de théâtre puis comme cinéaste dans les années cinquante, sa vie avec Jacques Demy, son engagement féministe, ses voyages à Cuba, en Chine et aux USA, son parcours de productrice indépendante, sa vie de famille et son amour des plages.

En collaboration avec Ciné-tamaris

Découvrir
Jeudi prochain !

Les épisodes

mk2 vous propose aussi

Trois couleurs

Varda, derniers échos

À travers "Varda par Agnès" (2019), son ultime film en forme de master class augmentée, la cinéaste voulait que les jeunes générations sentent la formidable liberté de sa « cinécriture ». En retraçant avec ses proches collaborateurs la conception de ce dernier film, on explore ici cette envie de transmission qui l’a portée jusque dans ses ultimes moments, mais aussi son désir tenace de se raconter et de se réinventer jusqu’au bout.

La curiosité est tout sauf un vilain défaut - inscrivez vous à la newsletter

Un algorithme ne propose que ce que vous aimez déjà, nous vous proposons ce que vous n'aimez pas encore. Recevez chaque semaine des films à regarder où vous le voulez.

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur