Cette semaineLes invitésLes collections

Au Pan coupé

de Guy Gilles

À propos de ce programme

Dans le sillon des grandes figures de la Nouvelle Vague, on trouve des réalisateurs plus secrets, des talents dissimulés dans l’ombre de leurs aînés : Guy Gilles est de ceux-là.
Alors qu’elle venait de terminer "Une femme mariée" de Jean-Luc Godard, Macha Méril découvrit le scénario du jeune Guy Gilles et ce fut un coup de foudre. Bien décidée à faire ce film, elle créa une société de production et finança elle-même "Au Pan coupé", qui restera l'un de ses souvenirs de tournage préférés.

Synopsis : Jeanne se souvient et revit son lumineux amour avec Jean. Il refusait le monde tel qu’il est et ne pensait qu’à partir…

Découvrir les films de l'épisode

En collaboration avec Lobster Films

À l'affiche

  • Macha MérilJeanne
  • Patrick JouanéJean
  • Bernard VerleyPierre

Autour du film

Retrouvez trois œuvres de Guy Gilles en DVD/Blu-ray chez Lobster Films
Auteur méconnu apparenté à la Nouvelle Vague, Guy Gilles est aujourd’hui considéré comme l’un des cinéastes les plus indépendants et les plus doués de sa génération. Inventant des rythmes, des images et une poésie qui n’appartiennent qu’à lui, ce cinéaste eut la particularité d’inviter les plus grands à apparaître dans la plupart de ses films, où vous croiserez Alain Delon, Jean-Pierre Léaud, Jean-Claude Brialy, Juliette Gréco, Edwige Feuillère, Annie Girardot, Roger Hanin, Micheline Presle ou encore Macha Meryl.
La récente redécouverte de sa filmographie par la Cinémathèque Française a mis en lumière ses trois plus grands films, désormais restaurés par Lobster Films avec le concours du CNC :

Au Pan coupé

L'Amour à la mer

Le Clair de Terre

En images

mk2 vous propose aussi

Trois couleurs

Guy Gilles, retours au pays

Redécouvert sur le tard, Guy Gilles (1938-1996) a traversé l’histoire du cinéma français en solitaire. Proche de la Nouvelle Vague à ses débuts (il a assisté Jacques Demy sur « La Luxure », sketch des Sept Péchés capitaux, film collectif sorti en 1962), il a aussi, dans les années 1970, fréquenté la bande des productions Diagonale (Paul Vecchiali, Marie-Claude Treilhou…), avant de tracer sa route hors des collectifs, signant une œuvre pleine de sensualité et de nostalgie, notamment pour l’Algérie où il est né et a grandi (L’Amour à la mer, 1965).

Lire l'article sur troiscouleurs.fr

"L’Amour à la mer", premier film évanescent de Guy Gilles

"L’Amour à la mer" (1964) sonde l’abîme qui sépare deux amants, un marin au sourire triste qui vient finir son service militaire à Brest et une secrétaire prise dans l’agitation et les fantasmes de Paris. Rêverie calme sur une relation qui s’étiole dans la distance, cette première œuvre de Guy Gilles ("Absences répétées", "Le Clair de terre") est à découvrir de toute urgence.

Lire la critique sur troiscouleurs.fr

La curiosité est tout sauf un vilain défaut - inscrivez vous à la newsletter

Un algorithme ne propose que ce que vous aimez déjà, nous vous proposons ce que vous n'aimez pas encore. Recevez chaque semaine 5 films à regarder où vous le voulez.

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur