Cette semaineLes invitésLes collections

Black Panthers

de Agnès Varda

À propos de ce programme

Synopsis : Black Panthers a été tourné à Oakland (Californie) au cours des manifestations autour du procès de Huey Newton, leader des activistes noirs… Au temps où les Black Panthers avaient un programme et des projets, avec entraînement des troupes, meetings, danses et déclarations, au temps où les Black Panthers inquiétaient les USA.

Découvrir les films de la collection Varda

Retrouvez les courts-métrages d'Agnès Varda en édition DVD chez Ciné-Tamaris

En collaboration avec

Autour du film

Black Panthers, un documentaire radical et déterminé

Agnès Varda débarque aux États-Unis à l’automne 1967 pour présenter son film Les Créatures dans un festival de San Francisco, et elle en profite pour commencer sa période américaine : Uncle Yanco (1967), Lions, Love And Lies (1969)… Le producteur Tom Luddy, qui dirigeait la Pacific Film Archives, lui fait alors rencontrer les responsables du Black Panther Party, alors que les manifestations autour du procès de Huey Newton, cofondateur de l’organisation avec Bobby Seale, battent leur plein à Oakland…

Vous voulez en savoir plus?

En images

mk2 vous propose aussi

Trois couleurs

Agnès Varda in California

Mai 1968. La France bouillonne de révolte, et les cinéastes de la Nouvelle Vague, en solida­rité avec les mouvements étudiants et ouvriers, empêchent la diffusion des films au Festival de Cannes. Au même moment, Agnès Varda tourne des films aux États-Unis. Elle est accompagnée par Jacques Demy, qui vient de signer un contrat avec la Columbia pour réaliser Model Shop. Attentive à d’autres boulever­sements politiques sur lesquels elle pose son regard lucide et pétillant, la cinéaste est soudain plongée dans une Amérique au climat très « sex and politics ».

Lire l'article

« Peau d’âne » de Jacques Demy : souvenirs psychés du tournage

En 1970, Rosalie Varda-Demy a 12 ans quand Jacques Demy, son père adoptif, tourne Peau d’âne. Figurante sur le plateau, elle y découvre le métier de costumière qu’elle exercera plus tard. Elle nous raconte ses souvenirs d’un tournage à l’atmosphère hallucinée à travers une sélection de photographies extraites du livre Il était une fois Peau d’âne, qu’elle a coécrit.

Lire l'article

La curiosité est tout sauf un vilain défaut - inscrivez vous à la newsletter

Un algorithme ne propose que ce que vous aimez déjà, nous vous proposons ce que vous n'aimez pas encore. Recevez chaque semaine 5 films à regarder où vous le voulez.

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur