Cette semaineLes invitésLes collections

Coup pour coup

de Marin Karmitz

À propos de ce programme

Synopsis : pour protester contre les brimades et cadences de travail, les ouvrières d’une usine de confection déclenchent une grève sauvage qui déborde bientôt les syndicats.

Découvrir les films de la collection

Retrouvez le DVD chez Potemkine

À l'affiche

  • les ouvrières de l'usine textile d'Elbeuf

Autour du film

Cinéma d’intervention

Après Sept jours ailleurs et Camarades, deux fictions imprégnées de l’esprit contestataire de l’époque (l’un a été tourné en 1967, l’autre en 1969), Marin Karmitz, alors militant au sein de la Gauche prolétarienne, imagine pour son troisième long métrage un dispositif qui bouscule les règles de la création cinématographique. Retraçant une grève sauvage dans une usine de textile, le scénario est bâti à partir des témoignages de dizaines d’ouvrières. Sur le plateau, les actrices prévues au départ sont vite remplacées par d’authentiques travailleuses…

Vous voulez en savoir plus?

En images

mk2 vous propose aussi

Trois couleurs

Marin Karmitz, mémoire vive

Début 2015, Caroline Broué rencontre Marin Karmitz. Six ans auparavant, l’homme de gauche avait suscité critiques et incompréhensions en acceptant la proposition de Nicolas Sarkozy, alors président de la République, de diriger le Conseil de la création artistique. Karmitz conseille alors à la journaliste de « remonter le fil de l’engagement ». Elle s’entretient donc longuement avec lui et rédige Comédies. A l'occasion de la sortie de l'ouvrage, il évoque son parcours et ses multiples vies.

Lire l'entretien

Agnès Varda, corps sensibles

En 2018, Nicolás Longinotti (qui édite des supercuts pour le site de TroisCouleurs), consacrait une vidéo au mystère des corps dans le cinéma d’Agnès Varda, qui nous a quittés il y a un an, le 29 mars 2019. Émue, peut-être parce qu’il avait été sensible au caractère secrètement charnel de son travail, elle lui a proposé de monter son dernier film, Varda par Agnès. Nous prolongeons ici sa vidéo par le texte pour creuser davantage comment la cinéaste s’est dévoilée à travers les corps des autres et la mise en scène du sien, dans une sensualité qui touche toujours à l’intime.

Lire l'article

La curiosité est tout sauf un vilain défaut - inscrivez vous à la newsletter

Un algorithme ne propose que ce que vous aimez déjà, nous vous proposons ce que vous n'aimez pas encore. Recevez chaque semaine 5 films à regarder où vous le voulez.

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur