Cette semaineLes invitésLes collections

Marin Karmitz, bande à part

de Felix von Boehm

À propos de ce programme

Synopsis : ce documentaire relate cinquante ans de l’histoire du cinéma européen au moyen d’un portrait intime de Marin Karmitz. Le film revient sur son parcours, depuis son enfance et son arrivée en France, puis ses premiers pas dans l’industrie du cinéma, en tant qu’assistant notamment d’Agnès Varda, de Jean- Luc Godard et Jacques Rozier, jusqu’à la place importe qu’il occupe désormais dans le paysage culturel.

Découvrir les films de la collection

À l'affiche

  • Marin Karmitz
  • Agnès Varda
  • Michael Haneke
  • Christian Boltanski
  • Juliette Binoche
  • Abbas Kiarostami

Autour du film

« Organisateur de cinéphilie active »

« Organisateur de cinéphilie active »
: c’est sur ce portrait de Marin Karmitz par Agnès Varda que s’ouvre le documentaire de Felix von Boehm, sorti en 2014. Une déambulation à travers le parcours fou et passionné de ce producteur, cinéaste, distributeur et exploitant. Il revient sur le début de sa vie, puis de sa carrière, avec la réalisation de "Sept jours ailleurs" (1967), son premier long-métrage, jusqu’à son parcours militant dans les années 1960 et ses prestigieuses collaborations…

Vous voulez en savoir plus?

En images

mk2 vous propose aussi

Trois couleurs

Marin Karmitz, mémoire vive

Début 2015, Caroline Broué rencontre Marin Karmitz. Six ans auparavant, l’homme de gauche avait suscité critiques et incompréhensions en acceptant la proposition de Nicolas Sarkozy, alors président de la République, de diriger le Conseil de la création artistique. Karmitz conseille alors à la journaliste de « remonter le fil de l’engagement ». Elle s’entretient donc longuement avec lui et rédige Comédies. A l'occasion de la sortie de l'ouvrage, il évoque son parcours et ses multiples vies.

Lire l'entretien

Marin Karmitz, œuvres intimes

« Au cinéma, j’ai produit des films dont personne ne voulait. En art, j’ai cherché des œuvres dont personne ne parlait. » C’est ainsi que Marin Karmitz, producteur (de Claude Chabrol, Krzysztof Kieślowski ou encore Abbas Kiarostami) et fondateur de la société mk2, évoque ce qui l’a guidé dans la constitution de sa vaste collection d’œuvres d’art, commencée au début des années 1980 : un goût pour le défrichage, la découverte.

Lire l'entretien

La curiosité est tout sauf un vilain défaut - inscrivez vous à la newsletter

Un algorithme ne propose que ce que vous aimez déjà, nous vous proposons ce que vous n'aimez pas encore. Recevez chaque semaine 5 films à regarder où vous le voulez.

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur