À la uneLes invitésLe catalogueLes épisodes

Mourir à trente ans

de Romain Goupil

À propos de ce programme

Assistant de Jean-Luc Godard sur le plateau de Sauve qui peut (la vie) en 1979, Romain Goupil fait ses armes auprès de cette figure tutélaire. C'est d'ailleurs grâce à ce tournage et à des restes de pellicule de Sauve qui peut que Goupil s'attèle à la réalisation de Mourir à trente ans, son premier film, autobiographique et engagé, pour lequel il a reçu la Caméra d'or à Cannes en 1982.

Synopsis : Entre 1965 et 1978, le journal filmé de Romain Goupil, fils du célèbre chef opérateur Pierre Goupil, qui se concentre sur le quotidien de militants d’extrême gauche. Avec des images d’archives en noir et blanc, le documentaire retrace l’amitié et les aventures de Romain Goupil et de Michel Recanati, militant du CAL (Comité d’action lycéen), qui s’est suicidé à l’âge de 30 ans. Un film sur la jeunesse, les utopies et les désillusions qui en découlent.

Découvrir les autres films de l'épisode

Casting

  • Romain Goupil
  • Michel Recanati

Pour aller plus loin

Romain Goupil, caméra au poing

À travers un journal filmé étalé sur treize ans, Romain Goupil cherche à comprendre les raisons du suicide de son meilleur ami ; l’occasion pour le cinéaste de faire son autoportrait autant que de dépeindre la jeunesse militante de mai 68.
Entre 1965 et 1978, le journal filmé de Romain Goupil, fils du célèbre chef opérateur Pierre Goupil, se concentre sur le quotidien de militants d’extrême gauche. Avec des images d’archives en noir et blanc, le documentaire, sacré Caméra d’or au Festival de Cannes en 1982 (et le César du meilleur premier film en 1983, cérémonie qu’il compare à l’époque à une « fête minable de patronage, sponsorisée par l’industrie »), retrace l’amitié et les aventures de Romain Goupil et de Michel Recanati, militant du CAL (Comité d’action lycéen), qui s’est suicidé à l’âge de 30 ans. Un film sur la jeunesse, les utopies et les désillusions qui en découlent.

Vous voulez en savoir plus ?

En images

mk2 vous propose aussi

Entretien avec David Dufresne : "Puisque c’est une guerre de l’image, allons au front"

Le journaliste, écrivain et réalisateur signe le riche et passionnant documentaire "Un pays qui se tient sage". Rencontre.

La curiosité est tout sauf un vilain défaut - inscrivez vous à la newsletter

Un algorithme ne propose que ce que vous aimez déjà, nous vous proposons ce que vous n'aimez pas encore. Recevez chaque semaine des films à regarder où vous le voulez.

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur