Cette semaineLes invitésLes collections

Noise

de Olivier Assayas

À propos de ce programme

Olivier Assayas est un immense fan de rock et un réalisateur à la bande-son toujours impeccable. Nombreux parmi ceux qu’il filme ici sont également présents dans ses films : Jeanne Balibar tient ainsi l'un des rôles principaux dans "Fin août, début septembre" (1998), Sonic Youth a composé la bande-son de "Demonlover" (2002) où Marie Modiano fait une apparition ; quant à Metric, ils scandent la BO de "Clean" (2004) avec leur tube "Dead Disco".

Synopsis : Olivier Assayas a eu carte blanche pour élaborer la programmation du festival Art Rock de Saint-Brieuc en 2005. Sonic Youth, Marie Modiano, Jeanne Balibar ou encore Afel Bocoum : Assayas réunit les artistes qu'il admire et en profite pour réaliser un documentaire brut et fiévreux.

"Noise" ne se contente pas d’enregistrer l’événement, c’est avant tout un laboratoire où sans a priori et sans frontières, images et musiques se rencontrent, se mélangent…

Découvrir les films de la collection

À l'affiche

  • Marie Modiano
  • Jeanne Balibar
  • Afel Bocoum
  • Kim Gordon
  • Thurston Moore

Autour du film

Ambiance punk

C’est au son grisant de guitares électriques que s’ouvre ce documentaire qui porte dès le début la patte punk de son réalisateur, Olivier Assayas, qui a toujours accordé dans ses films une grande importance au son et à la musique (de préférence rock et décapante). Chargé de programmer le festival Art Rock de Saint-Brieuc en 2005, celui-ci a fait venir des artistes qu’il adore : le quatuor de Sonic Youth, Jeanne Balibar, Kim Gordon, Marie Modiano ou encore Afel Bocoum.

Le plaisir qu’il prend à les filmer (il a été épaulé dans les prises de vues par les réalisateurs Michael Almereyda, Olivier Torrès, Léo Hinstin et Laurent Perrin et le directeur de la photo Eric Gautier) est tellement évident que le film prend en creux la forme d’un autoportrait, à l’atmosphère tour-à-tour intimiste et psychédélique.

Idéal pour préparer des festivités. 

Lire l'article

En images

mk2 vous propose aussi

Trois couleurs

La nuit retrouvée — dix artistes nous racontent leurs plus belles nuits de cinéma

Cloîtrés chez nous avec le confinement, on est aussi privés de nuit : les errances dans la ville plongée dans le noir, l’émoi dans l’obscurité des salles de cinéma et des théâtres, l’effervescence dans les bars ou les clubs qui ferment très tard…  Pour retrouver ces sensations-là, on a monté un supercut nostalgique (signé Nicolás Longinotti) et demandé à dix artistes qu’on aime – Rebecca Zlotowski, Christophe Honoré, Bertrand Mandico, Yann Gonzalez, Caroline Poggi, Béatrice Dalle, Agnès B., Virgil Vernier, Patric Chiha et Perez – de nous parler de leurs nuits de cinéma, les plus belles, étranges ou intenses. Elles et ils nous ont confié quelques mots intimes, parfois accompagnés d’images et de musiques, promettant de rêver cette échappée dans la nuit.

Lire l'article

Niska, l’esprit du « charo »

Deux mots collent à la peau de Niska : «Charo» et «Internet».  Le premier résume bien la mentalité de charognard (celui qui ne lâche rien) du rappeur d’Évry. Crasseux mais efficace. Niska en a fait son mantra, avec le désormais fameux clip de « Freestyle PSG », dont la danse de vautour a été reprise par le footballeur parisien Blaise Matuidi puis par la superstar Neymar. Les réseaux sociaux ne s’en sont toujours pas remis. D’où le deuxième mot clé : Internet. Les vidéos de Niska affolent les compteurs YouTube.

Lire l'article sur troiscouleurs.fr

La curiosité est tout sauf un vilain défaut - inscrivez vous à la newsletter

Un algorithme ne propose que ce que vous aimez déjà, nous vous proposons ce que vous n'aimez pas encore. Recevez chaque semaine 5 films à regarder où vous le voulez.

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur