Cette semaineLes invitésLes collections

La 3e Scène présente "Suivez donc la mesure"

de Valérie Donzelli

À propos de ce programme

« J’ai déjà filmé l’Opéra Garnier et la danse dans mon film "Main dans la main". Pour cette carte blanche, j’ai eu envie d’aller vers autre chose et d’essayer une forme différente de cinéma mêlant l’immobilité de la photo et le mouvement du film, avec une écriture d’abord sonore, en prise de son direct, très réaliste. Je voulais aussi mélanger les matières, faire se heurter le numérique et le super huit.

Je ne connaissais pas Jonas Kaufmann avant de l’avoir rencontré pour "Suivez donc la mesure", je trouvais intéressant de faire le portrait d’un des plus grands ténor du monde, sans le connaître. C’est quand j’ai entendu sa voix que j’ai eu envie que le son soit le fil narratif du film et que j’ai décidé de le monter d’abord et l’image ensuite. Jonas Kaufmann est toujours en mouvement, alors je l’ai suivi. De là ce portrait intime d’un homme, de ses trajets, de son travail hors du commun qui fait jaillir la création de la technique ; du métro jusqu’à la scène. »

Valérie Donzelli

En collaboration avec la 3e Scène

À l'affiche

  • Jonas Kaufmann

Autour du film

Découvrez la 3e Scène de l'Opéra de Paris

À travers des œuvres inédites, artistes et créateurs ouvrent l'univers de l'opéra et de la danse à de nouveaux regards.

En savoir plus

En images

mk2 vous propose aussi

Rohmer aux quatre saisons

Françoise Etchegaray a été la collaboratrice d’Éric Rohmer pendant près de trente ans. Elle nous a laissé piocher, dans ses archives personnelles, quelques clichés inédits du cinéaste au travail.

Lire l'article sur troiscouleurs.fr

Valérie Donzelli : « La claque, c’est de la comédie en soi »

Dans "Notre Dame", la cinéaste ("La guerre est déclarée", "Marguerite et Julien") campe le premier rôle – celui de Maud Crayon, une quadra enjouée qui gère de front un projet faramineux de réaménagement du parvis de Notre-Dame de Paris, des enfants en bas âge, un ex perplexe et un nouvel amoureux. Sautillant sans entrave du burlesque au fantastique, de la comédie musicale à la satire et à la romance, ce film joueur, libéré de tous les carcans, arrive à point pour réenchanter Paris et le cinéma français.

Lire l'entretien sur troiscouleurs.fr

La curiosité est tout sauf un vilain défaut - inscrivez vous à la newsletter

Un algorithme ne propose que ce que vous aimez déjà, nous vous proposons ce que vous n'aimez pas encore. Recevez chaque semaine 5 films à regarder où vous le voulez.

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur