À la uneLes invitésLe catalogueLes épisodes

Agnès Varda, corps sensibles

de Nicolás Longinotti

À propos de ce programme

Pour cette vidéo en marabout-de-ficelle, on revient sur la manière dont le cinéma d’Agnès Varda explore les corps : avec sensibilité, mystère, et aussi pas mal de malice.

Pour aller plus loin

En 2018, notre monteur, Nicolás Longinotti, consacrait une vidéo au mystère des corps dans le cinéma d’Agnès Varda, qui nous a quittés il y a deux ans, le 29 mars 2019. Émue, peut-être parce qu’il avait été sensible au caractère secrètement charnel de son travail, elle lui a proposé de monter son dernier film, Varda par Agnès. Nous prolongeons ici sa vidéo par le texte pour creuser davantage comment la cinéaste s’est dévoilée à travers les corps des autres et la mise en scène du sien, dans une sensualité qui touche toujours à l’intime.

Lire la suite de l'article sur TroisCouleurs

En images

mk2 vous propose aussi

Trois couleurs

Ida Lupino : une cinéaste battante dans le Hollywood des fifties

Quatre films signés Ida Lupino sont ressortis en salles en version restaurée. L’occasion de (re)découvrir l’œuvre majeure d’une cinéaste pionnière et engagée, qui proposa une alternative réaliste au rêve hollywoodien des années 1950.

La curiosité est tout sauf un vilain défaut - inscrivez vous à la newsletter

Un algorithme ne propose que ce que vous aimez déjà, nous vous proposons ce que vous n'aimez pas encore. Recevez chaque semaine des films à regarder où vous le voulez.

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur