Cette semaineLes invitésLes collections

Turning Gate

de Hong Sang-soo

À propos de ce programme

Cinéaste orfèvre des petites choses du quotidien, Hong Sang-soo est reconnaissable entre mille grâce aux motifs qu’il retravaille de film en film : des histoires d’amour – souvent des triangles amoureux comme dans "Turning Gate" – ou bien de mémorables scènes de beuveries qui envoient valser les faux-semblants… Pour plus de réalisme lors de ces scènes, Hong Sang-Soo n’hésite d’ailleurs pas à faire boire ses acteurs lors des tournages.

Synopsis : À Séoul, Gyung-soo est un comédien de théâtre plutôt connu mais qui a du mal à trouver des rôles. Il se rend en province pour rencontrer un vieil ami écrivain, qui lui présente une jolie danseuse, Myung-sook. Après une soirée très arrosée avec les deux garçons, la jeune femme jette son dévolu sur Gyung-soo et passe la nuit avec lui dans un motel. Nul ne sait que l’ami écrivain de Gyung-soo aime Myung-sook.

Découvrir les films de la collection

À l'affiche

  • Kim Sang-kyungGyung-soo
  • Chu Sang-miSeon-young
  • Yea Ji-wonMyung-sook

Autour du film

Retrouvez le film en édition DVD

Découvrir le DVD chez Potemkine

En images

mk2 vous propose aussi

Trois couleurs

« La femme qui s’est enfuie » : la belle et fugace fugue de Hong Sang-soo

Nouvelle variation de Hong Sang-soo sur les dysfonctionnements de la conversation, cette virée champêtre d’une femme mariée permet au cinéaste sud-coréen de brocarder une certaine toxicité masculine.

Lire la critique

Annie Ernaux

De son style ciselé, à l’os, Annie Ernaux retraçait sa liaison brûlante avec un homme marié dans "Passion simple", paru en 1992. Au fil de son œuvre, la grande écrivaine a travaillé de son écriture méthodique, dénuée d’effusions, des souvenirs intimes, pour en faire surgir une vertigineuse dimension sociologique. "Passion simple" vient d’être transposé à l’écran par Danielle Arbid dans un film à la fois sobre, fiévreux et viscéral. On a saisi l’occasion pour interroger l’écrivaine de 80 ans, blottie dans sa maison à Cergy-Pontoise, sur son rapport au cinéma et à l’époque.

Lire l'entretien sur troiscouleurs.fr

La curiosité est tout sauf un vilain défaut - inscrivez vous à la newsletter

Un algorithme ne propose que ce que vous aimez déjà, nous vous proposons ce que vous n'aimez pas encore. Recevez chaque semaine 5 films à regarder où vous le voulez.

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur