À la uneLes invitésLe catalogueLes épisodes

Bertrand Mandico

A l'occasion de la sortie de son long-métrage After blue (en salles depuis le 16 février), mk2 Curiosity invite Bertrand Mandico, auteur et cinéaste.

Après la déflagration sensorielle provoquée en 2018 par Les Garçons sauvages, son premier long métrage réalisé après vingt ans d’expérimentations dans le monde du court, Bertrand Mandico revient avec ce qu’il présente comme le deuxième volet d’une trilogie picaresque. Si Les Garçons sauvages explorait le paradis en dépeignant une île à la sensualité queer, After Blue (Paradis sale) se consacre ainsi au purgatoire en arpentant une inquiétante planète inventée de toutes pièces par le cinéaste.



After blue est le deuxième volet d’une trilogie consacrée aux motifs du paradis, du purgatoire et de l’enfer. Pourquoi la permanence de motifs religieux classiques dans un univers pourtant antinaturaliste ?

La culture classique est le réceptacle idéal pour les débordements en tout genre.

Vous réenregistrez la majorité des sons en postproduction : de la voix des acteurs jusqu’au bruit du vent : fil rouge de votre cinématographie. Pourquoi cette volonté d’incarner tout ce qui habite vos films ?

Le son est une matière que je modèle une fois les images avalées par la pellicule. J’aime pouvoir travailler tous les champs des possibles que m’offrent les films. Tout est matière à création.

Vous faites partie des rares réalisateurs qui cadrent eux même lors des tournages. Pourquoi ce choix ?

Parce que mon regard diverge.
Parce que cadrer me permet de jouer avec les actrices et les acteurs.
Parce que lorsque je cadre, je vois avant tout le monde, ce que le film montrera.

Vous qualifiez After blue de fable écologique et revendiquez l’importance de l’« entertainment expérimental ». Habité par l’exploration du désir, le film met face à face des notions de plaisir et de politique. Pourquoi cette confrontation ?

Ce sont deux silex que j’entrechoque pour faire des étincelles.

Quelle est la dernière curiosité que vous ayez vue ?

3 curiosités.
Euphoria / épisode 7 / saison 2 / de Sam Levinson
What Happened Was de Tom Nooman
La chute d’un corps de Miche Polac

S... Sa... Salam... Salammbô…

de Bertrand Mandico

Attention : certaines scènes ne sont pas adaptées à un jeune public Tourné à la pellicule 16mm en Islande par un procédé de surimpression en direct, ce court-métrage de Mandico explore les mystères du dialogue entre images. Laissant place au hasard, il provoque des incidents oniriques mêlant deux univers aussi différents que liés : le passé et le futur d'une déesse immortelle... Ce film est le premier chapitre de la série 20+1.

En partenariat avec UFO Distribution

Découvrir

Les épisodes

mk2 vous propose aussi

Curiosity

ROUGES. Histoires de couleurs

La curiosité est tout sauf un vilain défaut - inscrivez vous à la newsletter

Un algorithme ne propose que ce que vous aimez déjà, nous vous proposons ce que vous n'aimez pas encore. Recevez chaque semaine des films à regarder où vous le voulez.

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur