À la uneLes invitésLe catalogueLes épisodes

Kensuke Koike

ENTRETIEN AVEC KENSUKE KOIKE

Vous jouez avec les images pour leur faire raconter des histoires qui divergent de la réalité qu'elles dépeignent, au point que cela ressemble presque à de la magie. Au premier coup d’œil, percevez-vous déjà telles qu’elles vont être ou est-ce c'est un long processus ?

Je travaille toujours en passant beaucoup de temps sur chaque image. Parfois c'est immédiat, parfois cela prend beaucoup, beaucoup de temps, comme un an. En maniant l’image avec les mains, physiquement je veux dire, elle parvient effectivement à un moment magique. Je capte alors cette coïncidence et commence à stimuler mon imagination.

Vous travaillez beaucoup avec des images anciennes et anonymes. Etes-vous un nostalgique ? Quel est votre rapport au temps ?

J’utilise des images anciennes pour d’autres raisons. Ce sont des pièces uniques, et souvent ces portraits sont les seules traces qui peuvent encore nous parler de ces personnes. Bien-sûr, en travaillant longtemps sur la même image, je m'y attache, je me sens responsable de la façon dont je peux l’influencer.

Votre travail est très cinématographique. Comment cet art vous inspire-t-il ?

Toute histoire est une bonne source d'inspiration pour moi. L’archivage de nombreuses expériences et imaginations peut me donner une grande idée à n’importe quel moment inattendu.

Comment avez-vous abordé votre projet sur la trilogie Trois Couleurs de Krzysztof Kieslowski ? Quel est votre rapport à ce cinéaste ?

J'ai regardé les films à plusieurs reprises, jusqu'à ce que mon imagination intègre les formes. Une fois que les idées et la façon dont je vais les illustrer me sont venues, j'entame continuellement de nombreuses simulations. J'ai particulièrement apprécié les détails auxquels Kieslowski s’attache : les couleurs, l'atmosphère, les compositions…

Comment définiriez-vous un « Curiosity » ?...

C'est une question difficile !

Propos recueillis par Lubna Playoust

Today's Curiosity

de Kensuke Koike

Des photos vintage, et puis une déchirure, une découpe… Il suffit de rien pour transformer la plus éculée des images en un objet curieux et insolite entre les doigts de fée de Kensuke Koike.
Découvrir

Affiche Rouge

de Kensuke Koike

Des photos vintage, et puis une déchirure, une découpe… Il suffit de rien pour transformer la plus éculée des images en un objet curieux et insolite entre les doigts de fée de Kensuke Koike.
Découvrir

Bleu Blanc Rouge : les affiches

de Kensuke Koike

Découvrez les belles affiches de Kensuke Koike à l'occasion de la ressortie en salle de la trilogie "Bleu", "Blanc", "Rouge" et de "La double vie de Véronique".
Découvrir

Les épisodes

mk2 vous propose aussi

Krzysztof Kieślowski vu par Marin Karmitz

Cinéaste majeur du XXe siècle, le Polonais Krzysztof Kieślowski (1941-1996) est à l’honneur cet automne avec des ressorties de ses films en salles et DVD par mk2 et Potemkine Films, et une rétrospective à la Cinémathèque. L’occasion d'aller à la rencontre de ses plus proches collaborateurs. Aujourd'hui, Marin Karmitz, producteur de la trilogie "Trois couleurs" (1993-1994).

La curiosité est tout sauf un vilain défaut - inscrivez vous à la newsletter

Un algorithme ne propose que ce que vous aimez déjà, nous vous proposons ce que vous n'aimez pas encore. Recevez chaque semaine des films à regarder où vous le voulez.

Votre email est uniquement utilisé pour vous adresser les newsletters de mk2. Vous pouvez vous y désinscrire à tout moment via le lien prévu à cet effet intégré à chaque newsletter. Informations légales

Retrouvez-nous sur