SUSPENSE

  • Drame
  • Court-métrage
  • Synopsis

Nous sommes en 1913, une femme va marquer l’histoire du cinéma. Lois Weber, l'une des pionnières des débuts d’Hollywood, réalise alors son film Suspense.

Comme beaucoup d’autres films de la même époque, il s’agit d’une adaptation théâtrale. Mais ce film n’a plus rien d’une pièce de théâtre filmée. Weber imagine une mise en scène dynamique, avec de très fortes plongées, des regards caméras, ou des cadrages extrêmement novateurs.

Surtout, ce film met en scène le tout premier split-screen de l’histoire du cinéma. C’est le témoignage d’une inventivité prodigieuse dans la manière d’appréhender les angles de prises de vues, les idées de montages qui créent un dynamisme souvent inédit pour l’époque et qui permettent au spectateur d’être capté par l’action.

L’histoire ? Dans une maison isolée, une femme se retrouve seule avec son enfant, à la merci d’un vagabond mal intentionné. Elle tente d’appeler son mari, mais le malfrat coupe la ligne téléphonique.